Heiarii Mama, entraîneur d'EDT, fait chevalier de l'Ordre de Tahiti Nui

va'a tahiti
Heiarii Mama chevalier de l'Ordre de Tahiti Nui
©Présidence de la Polynésie française
Quinze jours après avoir remporté pour la 3e fois consécutive Hawaiki nui, EDT vaa a reçu le trophée perpétuel de l'épreuve des mains du président Fritch. A cette occasion l’entraîneur et champion de va’a, Heiarii Mama, a été élevé au rang de chevalier dans l’Ordre de Tahiti Nui.
Moments de pur bonheur pour les héros de l'édition 2016 de Hawaiki nui. Quinze jours après avoir brillamment remporté la 25e édition de la plus emblématique des courses de pirogues longue distance par équipes, les rameurs d'EDT se sont vu décerner pour la troisième année consécutive le trophée de l'épreuve. 


Heiari Mama, chevalier dans l'ordre de Tahiti nui


C'est en présence de la ministre de la jeunesse et des sports Nicole Sanquer et du maire de Bora Bora Gaston Tong Sang que le président Edouard Fritch à remis le trophée à l'équipe au complet dans les locaux d'Electricité De Tahiti.

A l'occasion de la remise du trophée, le Président Edouard Fritch a élevé Heiarii Mama, coach d'EDT, au rang de chevalier de l'Ordre de Tahiti Nui.
Heiarii Mama et Edouard Fritch
©Présidence de la Polynésie française

L'équipe d'EDT
L'équipe d'EDT ©Présidence de la PF

 

Allocution d' Edouard Fritch :
Heiarii Mama,

Vous êtes né le 25 juillet 1983 à Papeete. Votre père, très bon rameur du fameux club de Rautere, vous a initié à ce sport dès l'âge de 4 ans. Vous avez, à 13 ans, participé à votre première compétition, et ce par hasard. Il manquait en effet un rameur, comme barreur, sur une Tau'ati, dans un club de Huahine, à l'occasion d'un Tiurai. Ce fut aussi votre première victoire, la première d’une très longue série.

Vous gagnez ainsi ensuite toutes les courses du Tiurai, en junior, en V3 et V6, avant de devenir champion du monde junior en 2002, à Bora Bora, alors que vous n’aviez que 19 ans. Vous partez par la suite pour une formation de gendarme en France, à l’âge de 20 ans, mais l’appel du Fenua se fait ressentir. Vous revenez donc à Tahiti en 2004.

Vous entrez dans le club de Shell en 2005 et pendant trois ans, avec cette équipe, vous allez gagner trois fois Hawaiki Nui, en 2005, 2006 et 2007, et deux fois la Molokai Hoe, en 2006 et 2007. A 30 ans, après une courte pause, vous revenez avec la volonté de partager votre savoir avec les plus jeunes, en intégrant le club d’EDT va’a en tant qu’entraîneur.
Votre palmarès est incroyable : un titre de Hawaiki Nui en junior, un titre de champion du monde, une victoire à la Faati Moorea - la course qui reste la plus dure, selon vous - 3 victoires à la Molokai Hoe et 8 victoires à la Hawaiki Nui. Vous êtes le seul Polynésien à avoir remporté 3 fois consécutivement la Hawaiki Nui, avec 2 clubs différents, permettant ainsi à ces clubs de ramener le trophée perpétuel à la maison. C'est tout simplement du jamais vu dans le monde du va'a.

Malgré tous ces trophées, vous dites que l’un de vos plus beaux succès a été votre victoire à l’âge de 13 ans, au Tiurai. C’est cette victoire qui a tout déclenché.
Aujourd'hui, votre objectif est, d’une part, de faire en sorte que votre équipe remporte les championnats du monde de marathon de va'a et, d’autre part, d'égaler le nombre de victoires obtenues par l’équipe de Shell à Hawaiki Nui Va'a.

Outre votre palmarès de champion, ce qui vous le caractérise le plus, c'est votre humilité lors des victoires et votre capacité à fédérer. Autant de valeurs que vous avez su transmettre à toute votre équipe. Pour votre formidable parcours dans le monde du va’a, nous vous élevons, Monsieur Heiarii Mama, au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui.