Heiva Taurea, un souffle de jeunesse

heiva tahiti
Heiva Taurea, un souffle de jeunesse
©polynésie.la1ère

Les jeunes collégiens de neuf établissements ont donné un veritable spectacle sur la scène de Toata samdi 13 mars, pour la 4e édition du Heiva Taurea. Les performances artistiques et l'accompagnement pédagogique ont été salués par un jury de professionnels.

Faarapu,  toere ou encore orero, c’est sur ces rythmiques que la place Toata a rouvert ses portes au public pour un évènement majeur : la 4e édition du Heiva taurea. Un Heiva porté par les élèves de neuf collèges de Polynésie, où l’aspect artistique et technique a été soigneusement noté par un jury de spécialistes et d’enseignants.

Ce sont un petit peu nos futurs chorégraphes, nos futurs chefs de groupes et d’orchestres. Je trouve que les enfants s’améliorent d’années en années. On commence à sentir un peu plus d’expérience d’années en années.

Heimoana Metua – membre du jury

 

Les élèves ont travaillé pendant un an sur plusieurs chorégraphies portées par des thèmes qui ont profondément marqué l’histoire polynésienne. Ce concours est une expérience pédagogique qui ne les laisse pas indifférents.

La danse et la musique sont des matières importantes pour ces élèves, puisque des horaires ont été aménagés pour qu’ils performent. Et le résultat est là : le taux de réussite au DNB est en hausse et l’implication des jeunes est totale.

Pour l’heure, le collège vainqueur du Heiva Taurea n’est pas encore connu mais les performances artistiques de tous les élèves inspirent de la fierté.

La remise des prix du Heiva Taurea se fera à la Maison de la Culture lundi 15 mars à partir de 18h30.

Reportage de Melissa Chongue et Patrick Tsing Tsing :