Il se fait envoyer un paquet en prison, il écope de 6 mois de prison

justice tahiti
Prison de Nuutania
Prison de Nuutania ©Polynésie la 1ère
Un paquet envoyé par-dessus les murs de Nuutania. Les faits remontent au 29 mars dernier. L’affaire a été jugée, lundi 8 juin, en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Trois personnes étaient poursuivies, l’une a reconnu les faits mais les deux autres ont nié.
A qui était destiné le paquet envoyé dans l’une des cours de la prison de Nuutania ? Absent au procès, Manutahi a reconnu avoir lancé le paquet contenant un téléphone portable, deux cartes téléphoniques, des cartes SD, et des stupéfiants, du paka et de l’ice. Selon les déclarations faites aux enquêteurs, ce paquet était destiné à Rocky, c’est lui qui en a eu l’idée. Mais celui qu'il considère comme son père faamu nie les faits. "Je n’ai rien demandé, a-t-il déclaré en visio-conférence depuis Nuutania, Je n’étais pas au courant". 

Sur l’une des cartes SD, des photos de Rocky et de sa femme Luceila. Cette dernière reconnait avoir donné les cartes mais affirme qu’elle ne savait pas ce que Manutahi allait en faire. Après la découverte du paquet, une fouille administrative de la cellule de Rocky et de ses deux co-détenus est alors effectuée. Les surveillants y trouvent notamment un téléphone, des sachets avec des traces d’ice et des cartes SD avec des photos de sa compagne et de ses co-détenus.

A l’audience, il a affirmé que seules les photos lui appartenaient. Une posture de déni qui n’a pas convaincu les magistrats. Rocky a finalement été reconnu coupable et a écopé de six mois de prison ferme, sa femme Luceila a été relaxée. Manutahi a, lui, été condamné à trois mois de prison avec sursis.