L'imprimerie de La Dépêche placée en liquidation judiciaire

social tahiti
Grève la Dépêche
©Polynésie la 1ère
L'imprimerie de la Dépêche de Tahiti a été placée en liquidation sur décision du tribunal de commerce, lundi 26 mars. Les personnels, en grève depuis le 22 février dernier, seront ainsi licenciés pour raison économique.
Selon nos confrères de TNTV, le tribunal de commerce a décidé, lundi 26 mars, de la liquidation judiciaire de l’imprimerie de la Dépêche de Tahiti. Le 12 mars dernier, Dominique Auroy, patron du groupe, avait demandé le placement en liquidation judiciaire de la rotative.

Les douze salariés, qui étaient en grève depuis plusieurs semaines, vont ainsi être licenciés pour raison économique. Il pourrait y avoir quelques reclassements. Le matériel de l'imprimerie sera mis en vente.

Le journal pourrait, lui, être imprimé par la SARL Pacific Press, qui appartient à Albert Moux et qui imprime déjà Tahiti Infos, Tahiti Pacific et Fenua TV. En effet, en novembre dernier, Dominique Auroy avait signé une convention avec la SARL Pacific Press pour imprimer six éditions de la Dépêche par semaine.