Intempéries : ces SDF qui préfèrent rester dehors

social tahiti
sdf intempéries
Denis Hoata, de l'association Te Torea, salue les sans-abris de Papeete. ©Sandro Ly/Polynésie la 1ère
Malgré les intempéries, une poignée de sans-abri de Papeete choisissent de rester dans la rue. Malgré les invitations des responsables du centre d’accueil, ils préfèrent l'extérieur, sans règles. Rencontre.

La vie dans les rues de Papeete, Adrien y est habitué. Une réalité qu’il accepte volontiers… Et ne lui rappelez surtout pas qu’il dort sur un simple carton : "Mais non, c'est Moerani King size, s'amuse Adrien. C'est cher le peue, on prend le carton King size."

Pourtant, il existe des centres d’accueil destinés aux sans-abris et ouverts toute l’année. Ils servent de refuge, surtout pendant les intempéries. Mais les règles de vie à l'intérieur ne conviennent pas à tous. Alors, l’association Te Torea veille à ce que les sans-abris se portent bien malgré tout. "Il y a de la résistance, ils préfèrent rester dans la rue, explique Malia Tialetagi, chargée d’inclusion sociale au sein de l’association Te Torea. En structure, il y a un cadre qui freine un peu leur adhésion : pas de consommation d'alcool, pas de paka..." "Il y a trop de règlement, confirme Alexandre, pas faire ceci, pas faire cela. Ils ont raison, il faut un règlement dans un centre [...] mais je vis mieux dans la rue."

Suite à un appel diffusé sur les réseaux sociaux jeudi 13 janvier, une famille sans-abri avec deux enfants en bas âge s'abritant sous un fare pote'e du parc Paofai et hébergée en urgence chez un agent de propreté du parc, a pu être installée dans un logement social de Punaauia, le temps de trouver une solution pérenne.