John Doom : l'hommage d’Edouard Fritch au défenseur du reo tahiti

hommage tahiti
John Doom
John Doom à Radio Tahiti ©Collection privée
Il était âgé de 80 ans. Le 25 décembre, John Doom a donné son dernier souffle avant de s'éteindre. En hommage à ce défenseur du reo tahiti, Edouard Fritch, avec l'accord des académiciens, a décidé de rebaptiser le prix littéraire du président : John Taaroanui Doom.
Cet homme d’église, ardent défenseur des victimes des essais nucléaires, est décédé en début de soirée. L’auteur du livre A he'e noa i te tau, mémoires d'une vie partagée, publié récemment aux éditions Haere Pō, était malade depuis de longues années.

John Doom a été membre du Comité exécutif de la Conférence des Eglises du Pacifique. A 30 ans, jeune journaliste à l'ORTF, il a assisté, depuis Mangareva, au premier essai nucléaire aérien du 2 juillet 1966. L’événement a marqué la vie de cet homme d’Eglise qui s’est engagé dans l'association Moruroa e tatou, dont il est l'un des membres fondateurs.

John Doom a également été membre fondateur de l'académie tahitienne, avant d'en devenir son président. Ainsi, le prix littéraire du président sera baptisé John Taaroanui Doom. Un hommage d’Edouard Fritch à ce défenseur du reo tahiti.

fritch/ doom