Journée EA’ttitude : il faut inciter les Polynésiens à faire du sport

santé tahiti
Béatrice Chansin
Béatrice Chansin veut inciter les Polynésiens à bouger plus et à perdre du poids. ©Service de communication de la Présidence
La 2ème Journée EA’ttitude aura lieu ce samedi 23 août, de 10 heures à 16 heures, sur la plage de Temae, à Moorea.
Le ministère de la Santé et la Direction de la Santé ont souhaité renouveler cette action, déjà organisée au mois d’avril, au cours de laquelle seront proposées plusieurs activités gratuites telles que de la zumba, du fitness, de l’aquasplash, de la barre fixe, du tamure, du paddle, des parcours d’obstacles et du sand ball. Celles-ci s’adressent aux plus jeunes ou à leurs parents, l’objectif étant d’inciter chacun à pratiquer une activité physique, à savoir 30 minutes au moins par jour pour un adulte et 60 minutes pour un enfant ou un adolescent, selon les recommandations mondiales sur l’activité physique de l’OMS. Lors de cette journée, un atelier de cuisine saine et locale et un mini potager bio seront proposés aux participants. Une fiche diagnostique avec une analyse personnalisée leur sera également distribuée afin de leur proposer un programme nutritionnel adapté, et ainsi les sensibiliser à des modes de vie plus sains.    
L’obésité, l’hypertension artérielle, l’alimentation, la sédentarité, le tabagisme, l’alcoolisme sont autant de facteurs de risques que l’on retrouve dans de nombreuses pathologies. Et ce dans un contexte, où, les maladies cardiovasculaires, par exemple, sont la première cause de mortalité en Polynésie avec un peu plus d’un décès sur quatre. Le ministère de la Santé a fait d’une de ses priorités d’actions, la prévention et la promotion de l’activité physique et de l’hygiène alimentaire, afin de lutter contre les maladies non transmissibles. L’objectif à long terme est de réduire le poids de ces maladies en intervenant sur leurs facteurs de risque, dans toutes les tranches d'âges et les catégories sociales, en contribuant notamment à la maîtrise des dépenses de santé pour la collectivité, tout en oeuvrant pour la qualité de vie des personnes.
 
Source : communiqué de la Présidence