L’affaire Ramin-Haiti en téléfilm

faits divers tahiti
affaire ramin
©Polynésie 1ere
La chaîne allemande ZDF a adapté sur petit écran le faits divers tristement célèbre de ce touriste allemand tué par un guide aux Marquises, le 9 octobre 2011.
Selon nos confrères de Tahiti infos, l’histoire du touriste allemand Stefan Ramin, assassiné à Nuku Hiva par Arihano Haiti, a été adaptée à l'écran par la chaîne de télévision allemande ZDF. Les producteurs se sont inspirés du livre "Blue water of life", publié en septembre 2012 et écrit par Heike Dorsch, la compagne rescapée de Stefan Ramin. Le tournage qui a duré plus de deux mois, a eu lieu en Allemagne à Hambourg et à Hawaii sur l'île de Maui, censée représenter l'île de Nuku Hiva aux Marquises, là où le drame s'est déroulé.

Ecoutez le reportage dans les coulisses de la production par notre journaliste Maruki Dury

telefilm affaire Ramin



affaire Ramin
Une partie du tournage s'est déroulée sur l'île de Maui à Hawaii, censée représenter l'île de Nuku Hiva aux Marquises, véritable lieu du drame. ©Jan.Feil - Liquidpictures.net

Le scénario du film revient sur l'histoire de ce couple allemand qui, parti faire une virée en voilier sous les tropiques, va vivre un véritable enfer. Leur périple tourne au cauchemar lorsqu'ils font escale sur l'île de Nuku Hiva aux Marquises. Près de leur bateau, ils font la rencontre fortuite d'Henri Arihano Haïti, un jeune marquisien de 28 ans, qui leur propose d'être leur guide pour découvrir l'île. Le 9 octobre 2011, le lendemain de leur première rencontre, alors qu'Heike préfère rester au bateau, Henri et Stefan partent tous deux chasser les chèvres dans la brousse. Quelques heures plus tard, Henri Haiti revient seul en expliquant à Heike que son compagnon est blessé, il a besoin d'être secouru. La jeune femme, confiante, suit le chasseur sans méfiance. Henri Haiti tente ensuite de l'agresser sexuellement après l'avoir ligotée à un arbre dont elle est finalement parvenue à se libérer.

En cavale pendant 50 jours dans la brousse, il se rend finalement aux gendarmes. Quant à Stefan Ramin, les restes de son corps ont été retrouvés dans un brasier. En mai dernier, après deux ans et demi d'instruction, la Cour d'assises de Papeete a condamné le meurtrier à 28 ans de prison dont 18 ans de peine de sûreté. Ce dernier est aujourd'hui incarcéré à la prison de Nuutania.