L'assemblée nationale assouplit le droit à l'IVG

société tahiti
Le droit à l'avortement a été élargi
Le droit à l'avortement a été élargi ©AJ PHOTO / BSIP / AFP /Francetvinfo
Les députés français ont adopté hier soir un amendement du Parti socialiste qui assouplit le droit à l'interruption volontaire de grossesse. En Polynésie la question reste délicate.
L'amendement modifie la loi Veil de 1975 qui instaurait le droit à l'avortement pour toute "femme enceinte que son état place en situation de détresse". Il supprime cette notion de "détresse" en la remplaçant par "le droit des femmes à choisir ou non de poursuivre une grossesse". Tous les groupes de gauche ont voté la mesure de même que le groupe UDI (centriste) et celui de l'UMP, à l'exception de quelques-uns de ses membres comme Jean-Frédéric Poisson (UMP), par ailleurs président du Parti chrétien-démocrate (PCD).


Droit limité en Espagne

Plusieurs amendements déposés par des élus UMP, mais non soutenus par le groupe, ont été rejetés qui proposaient par exemple de dérembourser l'IVG. Une partie de l'UMP a vivement dénoncé l'amendement socialiste, estimant qu'il "banalise" l'IVG et en fait "un droit comme les autres". Une "Marche pour la vie" a rassemblé dimanche à Paris plusieurs milliers de manifestants anti-avortement -16.000 selon la police, 40.000 selon les organisateurs. En Espagne, le gouvernement conservateur a décidé de limiter le droit à l'avortement et a déposé un projet de loi allant en ce sens.L'amendement du groupe socialiste a été adopté dans le cadre de l'examen du projet de loi sur l'égalité entre les femmes et les hommes sur lequel les députés se prononceront mardi prochain par un vote solennel. Le Sénat, qui a adopté ce texte en première lecture le 18 septembre, devrait procéder à sa deuxième lecture à la fin février ou en avril au lendemain des élections municipales.

Source: Reuters

Et si cette décision divise les politiques en France, la question reste aussi très délicate en Polynésie.
Écoutez les explications de Sandra Levy-Agami, Représentante à l'Assemblée et Militante pour le droit des femmes, au micro de Lai Temauri et de Hiro Terrorotua:
Itw Sandra Levy-Agami
Reportage complet ce soir dans les Vea et JT de Polynésie 1ère

Les Outre-mer en continu
Accéder au live