L'auto-stoppeur tente d'agresser la conductrice

faits divers tahiti
auto-stop
Photos d'illustration ©AFP
Une militaire a été agressée par un jeune homme qu'elle avait pris en auto-stop. Sportive, elle a réussi à chasser son agresseur.
Au début du mois de juin, en fin d’après-midi, à Pamatai, une femme, militaire de profession, accepte de prendre à bord de sa voiture, un jeune homme qui faisait de l'auto-stop.

Arrivé au niveau du cimetière de l’Uranie, le passager demande à la conductrice de l’embrasser. Face à son refus, il tente alors de l’agresser sexuellement. Il essaie même de l’étrangler avec une cordelette.

La militaire, sportive  grâce à  son métier, se débat et réussit à chasser le jeune homme hors de sa voiture avant de prendre la fuite.
Dans la bagarre, l’agresseur a laissé son sac dans le véhicule avec ses papiers à l'intérieur. Une perte qui permettra aux gendarmes de l'identifier.

En cavale depuis le 7 juin, il a été appréhendé dimanche 19 juillet, 6 semaines après les faits.
Jugé en comparution immédiate lundi après-midi, il a été condamné à 3 ans de prison ferme.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live