L’hommage à Pouvanaa, un geste symbolique et politique fort

visite présidentielle tahiti
L’hommage à Pouvanaa, un geste symbolique et politique fort
L’hommage à Pouvanaa, un geste symbolique et politique fort ©Polynesie1ere
François Hollande débutera sa visite officielle en Polynésie par un moment de recueillement sur la tombe de Pouvana a Oopa au cimetière de l’Uranie.
Symbolique et politique, ce geste intervient alors même que la procédure de révision du procès du « metua » a été lancée en juin 2014. Opposant à l’implantation du Centre d’Expérimentation du Pacifique, Pouvanaa a Oopa avait été accusé en 1959 d’avoir voulu incendier Papeete. Il avait été condamné à l’exil en métropole avant d’être gracié en 1966, sans pour autant avoir été réhabilité. Cet hommage intervient également alors que le président de la République pourrait annoncer lors de sa visite à Tahiti un assouplissement des modalités d’indemnisation des vétérans du nucléaire.
Reportage de Brigitte Olivier + l’éclairage de Thomas Teriiteporouarai

François Hollande débutera sa visite officielle en Polynésie par un moment de recueillement sur la tombe de Pouvana a Oopa au cimetière de l’Uranie. Symbolique et politique, ce geste intervient alors même que la procédure de révision du procès du « metua » a été lancée en juin 2014. Opposant à l’implantation du Centre d’Expérimentation du Pacifique, Pouvanaa a Oopa avait été accusé en 1959 d’avoir voulu incendier Papeete. Il avait été condamné à l’exil en métropole avant d’être gracié en 1966, sans pour autant avoir été réhabilité. Cet hommage intervient également alors que le président de la République pourrait annoncer lors de sa visite à Tahiti un assouplissement des modalités d’indemnisation des vétérans du nucléaire. ©Polynesie1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live