La culture mise à mal par la covid

danse tahiti
La culture mise à mal par la covid
La culture mise à mal par la covid ©Polynesie La1ere

Plus aucun spectacle n’est autorisé et le prolongement des mesures de restriction perturbe le travail des groupes de danse.

Le prolongement des mesures de restrictions jusqu’au 15 février au moins telles qu’annoncées conjointement par le Haut-commissaire et le président du pays jeudi 14 janvier concernent aussi le monde de la culture puisque les salles de spectacles et de cinéma demeurent fermées et les rassemblements publics de plus de six personnes interdits.

Toutes les manifestations culturelles dont le Heiva i Tahiti ont été annulées depuis mars dernier.  La troupe Tahiti Hura, lauréate du Heiva 2018 dans la catégorie Hura ava tau, devait y participer.

Le coordonnateur de la troupe, Ataria Firiapu, comprend que les mesures d’allègements n’aient pas été levées et explique combien il est difficile de conserver la cohésion du groupe, alors même que le déplacement prochain des danseurs à New York pour participer au Heiva Pacifica en août prochain pourrait être remis en question.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live