polynésie
info locale

La Polynésie veut être présente sur le Tour de France à la voile 2016

voile tahiti
Le tour de France à la voile
©DR
Après la belle histoire de “Tahiti et ses Îles”, qui l'avait mené sur la deuxième marche du Tour de France à la voile en 2007, le skipper Teva Plichart se lance un nouveau défi : s'aligner sur le départ du Tour 2016.
Le Tour de France à la voile (TFV) a fait sa révolution en 2015 (plus d'infos en vidéo en fin d'article). Terminés les longs ralliements loin du public et des médias. Finis les lents monocoques. Place à des formats courts, mêlant régates près des plages et raids côtiers, et aux Diam 24, ces trimarans de 7,65 m, rapides et agressifs. 
C'est justement ce changement qui a décidé le skipper tahitien, champion d'Europe de match-racing, capitaine de la pirogue traditionnelle “Faafaite”, double vainqueur Tahiti Pearl Regatta, de se lancer dans cette nouvelle aventure.

 

Écoutez Teva Plichart et Emmanuel Versace au micro du Grand Huit :

Interview exclusive :

Pourquoi refaire un Tour de France à la voile neuf ans après votre dernière participation ? 
Ce nouveau format de l'épreuve est alléchant. Et les Diam 24 sont de superbes engins. Les nouveaux bateaux du Tour sont de gros Hobbie Cat et cela tombe bien car j'ai passé la moitié de ma carrière sur ces bateaux. C'est aussi ma rencontre avec Emmanuel Versace qui m'a motivé à relancer Tahiti sur un nouveau Tour de France à la voile.

Allez-vous sur le Tour pour uniquement régater ou y a-t-il aussi une volonté de promouvoir Tahiti en Métropole ?
C'est surtout une démarche de promotion de l'image de Tahiti. La Polynésie française a le plus grand terrain de jeu au monde en terme de nautisme et c'est l'un des pays où il y a le moins de nautisme. Alors oui, l'idée est de mettre en place ce projet pour que Tahiti soit mis en avant grâce à un événement sportif et nautique de grande envergure.

Au delà de l'aspect sportif et promotionnel, votre projet s'inscrit-il dans une autre démarche ? 
Le troisième volet de notre projet est la formation de jeunes Polynésiens et Polynésiennes. Notre but est de former des skippers qui ne soient pas seulement des skippers diplômés mais qui sachent naviguer. Nous prévoyons de pérenniser notre projet sur trois ans. Sur ces trois campagnes, nous avons l'intention de faire revenir chaque bateau qui aura participé au Tour de France en Polynésie. Ils serviront de support d'entraînement et de formation aux jeunes qui veulent apprendre à naviguer. 

Afin de mieux comprendre ce que représente cette épopée humaine et sportive, nous vous proposons en "replay" le magazine réalisé en 2007 par Cybèle Plichart et Julien Marckt, à travers lequel vous revivrez l'aventure de l'équipe polynésienne, deuxième au classement général :


Vous voulez en savoir plus sur ce nouveau Tour de France à la voile ? "Tout le sport" vous dit tout :

Tout le sport s’intéresse à la révolution du Tour de France à la voile

Posted by Dynamique Voile on jeudi 21 mai 2015

 

Publicité