Lana Tetuanui intègre la commission sur le nucléaire, Maina Sage vote la loi sur la réforme de l'indivision

assemblée nationale tahiti
Lana Tetuanui et Maina Sage
La sénatrice Lana Tetuanui a rejoint les députés Nicole Sanquer et Moetai Brotherson dans la commission sur le nucléaire. Maina Sage a participé à l'adoption d'une nouvelle loi facilitant la procédure de l'indivision. 
Les députés polynésiens, Nicole Sanquer et Moetai Brotherson et la sénatrice, Lana Tetuanui sont entrés dans la commission sur le nucléaire, une commission de cadrage de la loi Morin. La sénatrice a confirmé jeudi 18 janvier avoir été nommée par Gérard Larcher, le Président du Sénat.

Elle a publié sur facebook ses intentions quant à sa nouvelle fonction. "Je m’engage à défendre les dossiers qui seront examinés dans cette commission pour que justice soit faite, par la reconnaissance des séquelles profondes qu’a subi notre fenua et sa population ! #nucleaire #plusderisquenegligeable" a-t-elle indiqué sur le réseau social.

La commission a été crée en février 2017. Elle n'a pas encore pris ses fonction, son rôle sera néanmoins de "proposer les mesures qui lui paraissent de nature à réserver l'indemnisation aux personnes dont la maladie est causée par les essais nucléaires".

Par ailleurs, la député Maina Sage a contribué jeudi 18 janvier à l'adoption d'une nouvelle loi sur l'indivision successorale et la politique du logement outre-mer. Elle a proposé deux amendements spécifiques à la Polynésie qui, eux aussi, ont été adoptés. Ces nouvelles dispositions permettront aux notaires d'effectuer la cession de terres lorsque 51% des indivis sont d'accords au lieu de l'unanimité, comme c'était le cas jusqu'à présent.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live