Le beau père et la mère encourent 20 ans de réclusion criminelle pour viol

faits divers tahiti
Tribunal PPT
Aujourd’hui, jeudi, la session d’Assises se poursuit avec une affaire particulièrement sordide. Une jeune femme accuse son beau père de viols. La propre mère de la victime y aurait participé. Le procès est prévu sur deux jours, jusque demain, vendredi.
Les faits remontent à une dizaine d’années. Entre 2005 et 2006, la victime aurait subi les assauts de son beau père, le nouveau compagnon de sa mère. Cet homme a déjà été condamné pour des violences conjugales, il est actuellement en détention. Le beau père est donc accusé d’agression sexuelle par personne ayant autorité, mais aussi de viol en réunion, tout comme la propre mère de la victime. Cette dernière aurait activement participé aux agressions. Cela a été confirmé par une seconde victime, une cousine. La mère, qui comparait libre, est donc poursuivie pour viol en réunion et non dénonciation de crime.

La victime présumée a attendue 2011 avant de porter plainte. Le couple vivait ensemble depuis une quinzaine d’années, avec cinq enfants à charge. Les deux prévenus, le beau père et la mère, encourent 20 ans de réclusion criminelle.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live