Le CESC dit non à l'extension de l'apprentissage dans le secteur public

société tahiti
CESC
©POLYNESIE 1ERE
La modification du code du travail a été proposée par la ministre du travail, Tea Frogier mais les conseillers s'y sont opposés. 
Le Conseil Economique, Social et Culturel de Polynésie française, s'est positionné en défaveur de l'extension de l'apprentissage dans le secteur public. Une modification du code du travail proposée par la ministre Tea Frogier. Mais, selon Tepuanui Snow, les conseillers y sont farouchement opposés.

CESC


L'autre avis défavorable rendu par le CESC concerne le point garantissant la liberté et l'indépendance des journalistes.
Le gouvernement a proposé d'offrir aux reporters la possibilité de refuser un ordre contraire à la déontologie ou une nouvelle ligne éditoriale en cas de rachat. Le CESC a estimé que ce n'était pas possible à cause de "l'étroitesse du marché local ".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live