Le chikungunya sous sa forme aigue ou chronique

chikungunya tahiti
Chikungunya : Maladie de longue durée.
Chikungunya : Maladie de longue durée. ©Polynesie1ere
Plus de 7 mois après le premier cas de chikungunya détecté chez une femme revenue d'un voyage en Guadeloupe, on estime aujourd'hui à plus de 200 000 le nombre de personnes infectées par le virus en Polynésie française.
Si le pic de l'épidémie a été atteint à Tahiti et à Moorea, certains malades se plaignent toujours de douleurs articulaires, c'est que l'on appelle le mode subaigu ou chronique.
Reportage : Adèle Sanchez et Patita Savea.
Chikungunya : Maladie de longue durée.
Les archipels ne sont pas épargnés par le virus. Aux Iles-Sous-le-Vent, le chikungunya est arrivé en même temps que la course de pirogues Hawaiki Nui Va'a en novembre dernier, aggravé par la période des vacances scolaires.
Le pic a été atteint à Tahiti et Moorea à la 48ème semaine, c'est-à-dire début décembre. Les consultations ont diminué pendant les vacances, mais l'équipe de veille sanitaire s'attend à un rebond à la rentrée.

A Uturoa, plus de la moitié des habitants souffrent de la maladie. On écoute les précisions de la mairesse Sylviane Terooatea, elle est interrogée par Eric Tama :
Chikungunya à Raiatea