Le don d'organe, oui ou non ? Dites le à vos proches !

santé tahiti
Les transplantations rénales sont possibles en Polynésie
Les transplantations rénales sont possibles en Polynésie depuis 2013 ©Polynésie 1ère
C'est la 16e journée nationale de réflexion sur le don d'organe. L'occasion d'en parler en famille, avec ses amis, et de donner son avis ! Au fenua, 117 patients sont en attente d'une greffe de rein.
Oui ou non ? Quelle que soit votre position sur le don d'organe, il est important de le faire savoir autour de vous. C'est le message que veulent faire passer les pouvoirs publics et les associations à l'occasion de cette journée de réflexion sur le don d'organe. Un événement qui en est à sa 16e édition au plan national. Au fenua, la transplantation rénale n'existe que depuis 2013. C'est donc seulement la deuxième fois que la Polynésie française participe à cette journée nationale.
 

Evénement tragique, décision brutale

La greffe rénale, qui est l’unique greffe pratiquée en Polynésie française depuis 2013, recourt en grande majorité à des donneurs décédés, le plus souvent brutalement. Dans ces moments difficiles, les familles n'arrivent pas forcément à prendre une décision, alors que le temps pour procéder aux examens nécessaires et à une intervention est compté. Il est donc impératif de faire connaître sa position sur ce sujet à son entourage, qu’on soit pour ou contre le don d’organe, et c’est le message que le ministère de la Santé a tenu à faire passer à travers une manifestation organisée ce mercredi place Vaiete à Papeete.
 

Des refus pour motifs religieux ou culturels

Au quotidien, l'associatoin "Un Don de vie" met l'accent sur l'importance de faire un choix et d'en informer ses proches. Des familles refusent parfois de faire ce don, par respect, disent-elles, pour la mémoire du défunt.
Ecoutez Hina Burns, la présidente de l'association, au micro d'Abinera Tematahotoa : 

Hina Burns de l'association Un don de vie

Au total, 48 transplantations rénales ont été réalisées en Polynésie française depuis octobre 2013. 117 patients sont actuellement inscrits sur la liste d’attente d’une greffe de rein.