publicité

Le foyer "Te Aho O te Here" de Pirae est dans la tourmente.

Cette structure d’accueil, créée au sein de la crèche Tamahere de Pirae, perçoit une subvention du Pays mais elle ne correspond plus à son activité en constante augmentation.

inauguration du nouveau panneau de la crèche, à laquelle est associée le foyer Te aho o te here © Groupement de solidarité des femmes de Tahiti
© Groupement de solidarité des femmes de Tahiti inauguration du nouveau panneau de la crèche, à laquelle est associée le foyer Te aho o te here
  • H. Yieng Kow, B. Tumatariri
  • Publié le , mis à jour le
Le foyer Te aho o te here a été créé, en 2001 et s’occupe d’enfants placés sur décision de justice ou sur celle de l’administration.
La commune de Pirae a décidé de lui attribuer 11 millions de francs pour assainir son budget de fonctionnement.
Mais l’avenir du Centre Te aho o te here n’est pas garanti.
Sylvestre Godin, directeur cabinet de la mairie de Pirae, est interrogé par Belinda Tumatariri.



Sylvestre Godin te aho api


Site Internet du foyer Te Aho o te here et de la Crèche Tamahere.
http://www.gsft.pf/creche--tama-here-.html


L’émission Api Maohi diffusée à 12h15 aujourd'hui, sur notre radio, s’intéressera aux difficultés que rencontrent actuellement, ces centres d’accueil.
Serge Tau recevra Taro Maraetefau, le directeur du Fare hau arii ainsi qu’un parent d’un enfant accueillit dans cette structure en grande difficulté.
Pour écouter la radio sur internet:


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play