Le Président du MEDEF rêve d'un nouveau président qui "aime les entreprises"

politique tahiti
medef
©D.R.
Olivier KRESSMANN se projette dans l’avenir. Selon le patron des patrons, "l’ère Flosse appartient dorénavant au passé". Une fois Edouard Fritch élu, le Medef compte rapidement s’entretenir avec le nouveau président.
Pour Olivier KRESSMANN, "c'est une situation que nous avions tous comme hypothèse depuis le mois de Février de l'année dernière. La population a voté pour un programme en Mai 2013. Donc ce programme va continuer, même après le départ de FLOSSE. Ce que nous attendons au MEDEF, c'est rapidement un nouveau gouvernement, pour continuer à travailler, et peut être avoir un président qui montra à la tribune en osant dire haut en fort, "jaime les entreprises, j'aime les entrepreneurs", seul vecteur de créations d'emplois directement ou indirectement dans ce pays.
Nous connaissons Edouard FRITCH depuis longtemps, dans ses différents mandats qu'il a exercés en tant que vice Président du Pays, ministe et autres. Donc je sais que c'est quelqu'un qui est très au fait des affaires du Pays, sensible aux difficultés de la population et dont je ne doute pas qu'il saura s'entourer de gens de bonne compétence".