polynésie
info locale

Le sénateur Tuheiava réclame Moruroa et Fangataufa

politique tahiti
Nucléaire mororoa
Un essai nucléaire tiré à Moruroa en 1971 ©AFP images
Richard Tuheiava réclame à l’Etat la rétrocession au Pays de Moruroa et de Fangataufa. Cela aurait dû être fait depuis le 1er janvier 2014.
Le 6 février 1964, par un vote de la Commission permanente de l’Assemblée, la France récupérait la tutelle de ces 2 atolls. L'Etat devait y effectuer ses essais nucléaires.

Aujourd'hui, le sénateur polynésien rappelle qu’un texte adopté par le Sénat, le 18 janvier 2012, prévoyait de rendre à la Polynésie, Moruroa et Fangataufa, à partir du 1er janvier 2014. La date butoir est maintenant dépassée. Mais le texte s’est, semble-t-il, perdu dans les arcanes de l’Assemblée nationale.

Pour le sénateur, "la cession (des 2 atolls à l'époque) n'a pas été faite dans des conditions démocratiques, c'était une cession contrainte par le général de Gaulle". Et d'ajouter que "ces 2 atolls ont été sacrifiés au nom de la paix sociale et du rayonnement de la France".

Richard Tuheiava est interrogé par Noella Tau :

cession Moruroa