Les agriculteurs offrent des légumes et des oeufs à une centaine de familles

agriculture tahiti
Dons légumes familles nécessiteuses
©Polynésie la 1ère
Au lieu de jeter les surplus de légumes et d'oeufs accumulés à cause du confinement, une centaine de familles en ont bénéficié grâce aux dons de généreux agriculteurs. Un geste initié par la Chambre d'agriculture.

Après la distribution de poisson à Punaauia il y a quelques jours, au tour des légumes d'être donnés à des familles nécessiteuses.

Daisy en a bénéficié ce matin. Elle a reçu la visite de Maimiti qui lui a amené un panier de légumes offert par les agriculteurs du fenua. "C’est vraiment une belle aubaine, merci en premier les agriculteurs, et la mairie d'avoir pensé à mon foyer, parce que je l'avoue les légumes sont chers ! Je suis bien contente parce qu'au lieu de les jeter, à cause de la crise, ils ont pensé aux foyers comme nous. Merci beaucoup", a insisté cette mère de famille.

Dons légumes familles nécessiteuses
©Polynésie la 1ère

 

Au total plus d'une centaine de familles dans le besoin ont reçu grâcieusement tomates, salades, concombres, carottes, oeufs offerts par la Chambre de l’agriculture. Elles ont été choisies par le service "cohésion sociale" de la ville de Papeete. "On est parti sur des familles qui se composent en moyenne de 6 personnes, voire 7. Au total, 114 familles pourront bénéficier de ces légumes, de ces oeufs également, généreusement offerts par les agriculteurs", a précisé Mata Ganahoa, directrice en charge de la cohésion jeunesse et sport.

Dons légumes familles nécessiteuses
©Polynésie la 1ère

 

Un peu plus tôt ce matin dans la zone industrielle de Tipaerui, 6 tonnes de légumes, œufs et crevettes avaient été livrées la veille. Pour cette première opération, 4 communes ont été retenues par la chambre de l’agriculture : Punaauia, Faa'a, Papeete et Pirae.

"Nous avons sollicité nos agriculteurs, car la semaine dernière j'étais en tournée pour les rencontrer, et j'ai constaté que pas mal de légumes étaient laissés dans leur exploitation. Je leur ai demandé s'ils avaient un problème pour leur commercialisation. Effectivement depuis le confinement très peu de légumes ont été vendus, les écoles étaient fermées, [ce qui représente] rien qu'à Tahiti 45 000 repas par jour, c'est énorme", a expliqué Thomas Moutame, président de la chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire (CALP) . "Ce qui fait que beaucoup de légumes n'ont pas été vendus. D'où l'idée de faire des dons".

Dons légumes familles nécessiteuses
©Polynésie la 1ère

 

L'appel a reçu un accueil favorable de la part des agriculteurs, les dons ont afflué, même de Raiatea où un éleveur de poules a envoyé des oeufs. 

Thomas Moutame l’a assuré, d’autres communes vont bénéficier également de produits maraîchers dans les prochaines semaines.