Les agriculteurs peuvent continuer à se déplacer

agriculture tahiti
Les agriculteurs victimes collatérales des intempéries
image d'illustration ©Polynesie1ere
Dans un communiqué adressé ce jour aux rédactions le ministère de l'économie verte rappele à nouveau aux agriculteurs qu'ils peuvent continuer à se déplacer pour assurer leur activité, sous certaines conditions.
 
COMMUNIQUE DU MINISTÈRE DE L’ECONOMIE VERTE ET DU DOMAINE EN CHARGE DES MINES ET DE LA RECHERCHE

Le ministère de l’économie verte et du domaine rappelle à tous les éleveurs et agriculteurs ainsi qu’à leur personnel salarié que depuis le 21 Mars 2020, début de la période de confinement liée à l’épidémie de COVID19 tous les déplacements liés à l’exercice de leur activité restent autorisés et ceux-ci même durant la période dite de « couvre-feu » quand cela s'avère nécessaire (ex : approvisionnement de produits frais).

Les activités autorisées et concernées par le présent communiqué sont notamment :
 
  • Pour les éleveurs, toutes les activités ayant trait à l’entretien des animaux et des structures d’élevage nettoyage et gestion des effluents d’élevage, la gestion et suivi des troupeaux, le transport d'animaux vivants à destination de leur lieu d’abattage, la distribution des produits de l’abattage à destination des grossistes, des commerces ou pour les iles autres que Tahiti des particuliers lorsque l’abattage se fait dans le cadre de la remise directe au consommateur.
  • Pour les agriculteurs, les activités de plantation, d'entretien et de protection des cultures et les déplacements entre les parcelles, les activités de récolte (y compris du coprah), le transport et la livraison des productions, le transport des intrants nécessaires à l’activité.
Pour justifier leur déplacements professionnels, les éleveurs et agriculteurs ainsi que leur personnel salarié, doivent certifier sur l'honneur qu'il s'agit bien de déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou de déplacements au titre de l’activité elle-même et ne pouvant être différés (livraison, achats d’intrants nécessaires à l’activité, ou autres).

Pour ce faire, il faut utiliser les imprimés d'attestation de déplacement professionnelle pour le chef d'exploitation et ses salariés ou l'attestation de déplacement dérogatoire pour les travailleurs et ou déplacements occasionnels disponibles en mairie.

La présentation de la carte professionnelle peut-être demandée mais elle ne constitue pas une obligation.

Le ministère tient à souligner que ces déplacements doivent être limités au strict nécessaire.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live