Les changements climatiques inspirent les femmes francophones

société tahiti
Les changements climatiques inspirent les femmes francophones
©UFFO
L’atelier de formation des femmes francophones d’Océanie se poursuit à la station Gump de l’université de Berkley à Moorea. Cette année, le thème porte sur les changements climatiques.


Depuis lundi, elles sont une trentaine de femmes à débattre sur le thème des changements climatiques, sur l’impact qu’ils peuvent avoir sur la vie de famille…
Originaires de la Nouvelle-Calédonie, du Vanuatu, de Wallis et Futuna et de la Polynésie…. chacune a exposé ses idées.
Les femmes de Polynésie ont choisi de parler de l’atoll de Pukapuka et la commune de Papenoo.

Eliane TEVAHITUA, la secrétaire générale de l’UFFO Polynésie est interrogée par Vaitiare NAUTA :

UFFO moorea


Les ateliers de l’UFFO prendront fin demain après-midi à 16h30.

Ce regroupement lancé en février 2011 concerne la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, le Vanuatu et la Polynésie française. La vocation de l’UFFO est de permettre aux associations de femmes francophones d’Océanie d’échanger entre elles, de travailler en réseau sur des sujets qui les concernent. Jusque-là, en effet, les femmes francophones étaient isolées dans un Pacifique principalement anglophone. En octobre 2011, la rencontre régionale de Port-Vila a permis de fixer le programme d’action de la plateforme sur 5 ans, en définissant des thématiques annuelles de travail telles que :

      La pauvreté et l’autonomisation économique
      Le leadership des femmes et la bonne gouvernance
      Les changements climatiques et la sécurité alimentaire
      La violence à l’égard des femmes
      La santé des femmes
Les Outre-mer en continu
Accéder au live