Les combats de Moruroa e tatou

société tahiti
Les combats de Moruroa e tatou
Les combats de Moruroa e tatou ©Polynesie1ere
La visite du Peace boat le 15 février prochain, le compte rendu du colloque au sénat sur l'impact humanitaire des armes nucléaires, ou encore la conférence internationale au mexique en mars,  sont autant de questions débattues ce mardi matin lors de la conférences de presse de Moruroa e tatou.
 Mais les militants anti nucléaires ont surtout évoqué le suivi médical des personnes atteintes de cancer. Selon l'association, l'hôpital du Taaone n'aurait pas été à la hauteur depuis le départ de l'oncologue. 
Autre sujet fort : l'indemnisation trop restrictive des anciens travailleurs de Moruroa et Fangataufa. 

Brigitte Olivier et Jérôme Lee ont rencontré une polynésienne indemnisée mais malgré tout amère.

Les combats de Moruroa e tatou par 1ere-polynesie

 

La CPS réclame à la France 27 milliards CFP
La CPS adresse cette réclamation, 27 milliards de francs pacifiques au titre des dépenses de la caisse en faveur des malades du cancer en Polynésie, pendant et après l'ère du CEP
Les Outre-mer en continu
Accéder au live