Les comptes de la CPS victimes du coronavirus

coronavirus tahiti
Les comptes de la CPS victimes du coronavirus
Les comptes de la CPS victimes du coronavirus ©Polynesie La1ere
Les cotisations sociales ne rentrent plus mais les dépenses de santé et de retraite continuent.
 
Le ralentissement de l’économie lié au nombre conséquent d’entreprises à l’arrêt se répercute directement sur la trésorerie de la CPS.

Un conseil d'administration de la Caisse s’est tenu la semaine dernière pour faire le point. Environ 900 entreprises qui cotisaient via un prélèvement automatique ont décidé de suspendre leurs versements en raison de la chute de l’activité.

Le montant des recettes des charges patronales est passé en quelques jours de 8 milliards à 4 milliards cfp. Le régime général des salariés pourrait rencontrer de graves difficultés d'ici le mois de juin alors que les remboursements des soins de santé demeurent toujours aussi importants.
 
Patrick Bagur, représentant du patronat au conseil d’administration de la Caisse de Prévoyance Sociale :
 
Les comptes de la CPS victimes du coronavirus
Les Outre-mer en continu
Accéder au live