Les confidences d'Eliott, enfant précoce

éducation tahiti
Eliott
©Polynésie 1ère
A 11 ans, Eliott a cessé d’aller à l’école. Mais à distance, il suit déjà des cours de classe 4e. Sa précocité intellectuelle l’empêche d’être comme les autres.
Eliott est déscolarisé depuis cette année. « On a essayé de tenir le coup jusqu’à la fin de la 5e, et vu le nombre de problèmes qui se posaient, je faisais de nombreux aller-retour à l’école, j’allais régulièrement le récupérer, et je voyais qu’au niveau scolaire, il lâchait complètement » confie sa mère.
 
Les confidences d'Elliot, enfant précoce - Eric Tang / Mirko Vanfau + Pierre Henri Susini, président de l'association du fenua pour les enfants intellectuellement précoces

Rejeté et harcelé par les autres enfants, Eliott n’a eu d’autre choix que de poursuivre sa scolarité à domicile. Et même, en ayant sauté 2 classes, il n’a aucune difficulté à apprendre. Sur 100 000 personnes, seules 3 d’entre elles ont un QI de 160. C’est le score d’Eliott, dont l’esprit bouillonne en permanence.
Il a du mal à faire accepter sa différence par les autres enfants. Écoutez ses confidences au micro d'Eric Tang:

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live