Louis Malardé : une vague de départ en signe de protestation

santé tahiti
Un laboratoire de haute sécurité pour l'institut Malardé
©web.presidence.pf
Ils annonçaient vouloir démissionner en groupe ce matin pour protester contre le managment du nouveau directeur, Louis Varet. Devant les médias cet après midi, ce dernier a annoncé avoir "pris acte des volontés de départ".  
Il n’y pas d’épidémie de démissions à l’institut Louis Malardé selon son nouveau directeur. Ce jeudi 26 juillet matin, quatre personnes annonçaient vouloir quitter l'institut : l'ancien directeur par intérim et actuel directeur adjoint, Pascal Ramounet, trois biologistes et une pharmacienne.

Les précisions de Gilles Tautu


Cet après-midi, Louis Varet a voulu calmer le jeu devant les médias. Il a indiqué avoir pris acte des intentions de départ des trois biologistes et de la pharmacienne. Tout comme le comité d’entreprise réuni ce matin.

"J'aurais préféré que ces gens viennent me voir dans mon bureau"

Le nouveau directeur a aussi expliqué qu’il allait lancer un appel à candidatures afin de pourvoir les postes laissés vacants et ce, afin de maintenir un service de qualité. Retrouvez son interview ci-dessous, il répondait à Gilles Tautu.