Ludovic Renaud : "Textile, coiffure, esthétique et onglerie, les oubliés de la crise sanitaire"

commerce papeete
Ludovic Renaud : invité café
©polynésie la 1ère
L'invité café du lundi 13 septembre 2021 est Ludovic Renaud, président du syndicat des commerçants de Polynésie Française.

Malgré les ventes en ligne ou les livraisons à domicile, les commerces polynésiens considérés comme non-essentiels, sont au bord de l'asphyxie. Ils demandent à l'Etat de pouvoir rouvrir leurs boutiques tout en respectant une certaine rigueur sur les mesures sanitaires. Les comptes sont dans le rouge... Le souhait aujourd'hui, des commerçants, c'est de reprendre l'activités avec bien sûr des gardes fou sanitaires.

Le président du syndicat des commerçants de Polynésie française fait part de sa détresse face aux mesures de confinement en vigueur depuis 3 semaines maintenant.

Les secteurs du commerce et des services (textile, esthétique, coiffure, onglerie...) sont moins bien accompagnés depuis la crise sanitaire. Les aides du Pays couvrent les salaires des employés et les aides de l'Etat couvre 10% des charges des entreprises.

Ludovic Renaud est interrogé en direct par téléphone par Axelle Mésinelle : 

L'invité café : Ludovic Renaud - 13/09/21