polynésie
info locale

La magie Âià au marae Arahurahu

heiva tahiti
La magie Âià au marae Arahurahu
©Christian Durocher ; CAPF
Le Conservatoire artistique de la Polynésie française, Te Fare Upa Rau, propose au grand public Âià : un spectacle produit par le Ministère de la Culture, et réalisé par la troupe Ori i Tahiti, lauréate du Heiva 2018 et dirigée par Teraurii Piritua.
Ce spectacle sera donné chaque samedi de juillet (6/13/20/27) et le samedi 3 août 2019 sur les espaces du marae Arahurahu à Paea (pk 22.5). Ori i Tahiti est le sixième groupe produit par les équipes du Conservatoire artistique de la Polynésie française en six ans après O Tahiti E (2014), Toakura (2015), Tamariki Poerani (2016), Temaeva (2017) et Hitireva (2018).
 

852 places pour cinq représentations


Des magnifiques tableaux vivants aux quatre actes du spectacle ces porteurs de culture ont fait vibrer les pierres anciennes, tant ils étaient emportés, eux-même, par la force de cette union entre l'homme et sa terre de naissance, la terre sacrée. La Patrie.

Aux commandes et à la mise en scène, Terau Piritua a profité de cette dernière répétition pour affiner les détails d'une historie écrite par Tane Raapoto. Une histoire qui fera rêver tous les amoureux de la Culture, et au delà, tous les amoureux de la TERRE.

Âià (la patrie), n’est pas un terme utilisé aussi fréquemment que fenua (la terre). Seul ce dernier a retenu l’attention de tous. Ainsi, c’est seulement l’hymne national qui met en avant la notion de patrie. Sans vouloir privilégier une notion par rapport à l’autre, notre réflexion porte sur la définition de la patrie par opposition à la terre ? Quelle différence y a-t-il entre ces deux concepts dans l’univers Māòhi ?


 
Publicité