Mahina : une plage jonchée de poissons morts

écologie mahina
Mahina: une plage de poissons morts
©Polynésie 1ere archive

Le mardi 16 février, des centaines de poissons morts ont été trouvés sur la plage de Hiti Mahana à Mahina. La municipalité s'est rendue sur place pour évaluer les raisons et les risques de ce phénomène.

C'est le plus grand nombre de poissons échoués jamais enregistré à Mahina. Pollution, gaz naturel, réchauffement climatique, houle… Sur les réseaux sociaux, les hypothèses se multiplient sur l’origine de l’échouage de ces poissons morts. Sur la plage de Hiti Mahana, c'est par centaines que les poissons ont été retrouvés en ce milieu de mois de février.

Mahina: une plage de poissons morts
Plage de Miti Mahana le 16 février 2021 © facebook/ Kauali Atm Jhlv

 

Le phénomène est récurrent selon Brian Quinquis, conseiller municipal chargé de l’environnement, mais cette fois il est en avance. « Ce qui est préoccupant dans cet épisode de mortalité, c’est que nous ne sommes pas en période sèche et qu’il y a de l’eau dans ce cours d’eau et donc une disponibilité suffisante en oxygène pour le poissons. » 


Habituellement attendu lors des saisons sèches, cet incident attire l’attention du service de l’environnement. Des prélèvements sont en cour de traitement pour définir la cause exacte de la mort de ces poissons. La pollution serait éventuellement une hypothèse à retenir selon le conseiller.

Brian Quinquis