Mahina : 18 guides sanitaires pour informer la population

coronavirus mahina
guides sanitaires Mahina
©Maruki Dury
Pour faire face à la crise sanitaire, la commune de Mahina a présenté son plan de sauvegarde au Haut-commissaire. Le plan prévoit l’aide de 18 guides sanitaires chargés de parcourir la commune pour informer la population sur la conduite à tenir afin d’éviter la propagation du virus.
Le Pays frôle le stade 4 de l’épidémie avec les derniers chiffres, publiés vendredi 4 septembre : 334 cas actifs de Covid-19, 632 cas confirmés depuis le 2 août et 298 guéris. Par ailleurs, sur les 16 000 auto-tests réalisés depuis l’ouverture des frontières, 19 se sont révélés positifs. 97% des tests sont retournés. En moyenne, 600 auto-tests sont réalisés quotidiennement

Pour faire face à la crise sanitaire, la commune de Mahina a présenté, vendredi matin, son plan de sauvegarde au Haut-commissaire, Dominique Sorain. Le plan prévoit l’aide de 18 guides sanitaires chargés de parcourir la commune pour informer la population sur la conduite à tenir afin d’éviter la propagation du virus. Mahina a installé sa cellule de sauvegarde sur la parcelle de l’ancien site militaire du GSMA. Le Haut-commissaire de la République a discuté avec les guides sanitaires en question à propos de leur mission auprès de la population.
 

Interview


À Mahina, 38 personnes ont été contrôlées positives à la Covid-19. Les guides sanitaires ont été formés pour aider à faire réduire ce nombre en sensibilisant le plus de monde possible. "On veut vraiment protéger notre population (...) On veut réveiller les consciences, le danger rôde autour de nous, il faut rester vigilant", confie Paia Makiroto, guide sanitaire. Les guides sanitaires sont sous contrat CAE d’un an. Ils ont débuté leur mission en août dernier. 
 

Interview




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live