polynésie
info locale

Une marche pour dire "Stop à la violence en Polynésie"

violence tahiti
Marche contre la violence en polynésie
©Facebook @Vaite Le Bihan
Samedi 14 septembre, une cinquantaine de personnes se sont réunies à Papeete afin de mener une marche contre la violence en Polynésie. Organisée par le collectif "Stop à la violence en Polynésie", la marche est partie de la cathédrale pour s'arrêter au tribunal de la capitale. 
Ils étaient une cinquantaine, samedi 14 septembre, à s'être donnés rendez-vous à la cathédrale de Papeete afin d'entamer une marche contre les violences en Polynésie.

Organisé par le collectif  "Stop à la violence en Polynésie", le cortège était principalement constitué de bénévoles, pour la majorité des femmes, venues faire entendre leurs voix. 

Le collectif insiste sur le fait qu'il s'agit d'une protestation envers toutes les violences (violences envers les personnes âgées, violences dues à la drogue...), malgré le fait indéniable que la plupart des personnes présentes soient venues dénoncer les violences conjugales, qui restent une problématique majeure en Polynésie française.  

La prochaine marche se déroulera le 25 novembre prochain.
 
Publicité