polynésie
info locale

Des milliers de poissons morts à Punaruu et à Mahina

animaux tahiti
Poiss
©Polynésie 1ère / Abinera Tematahotoa
Des poissons morts flottants sur l'eau... Ces images de désolation font le tour du web. L'une a été prise à la Pointe Vénus à Mahina, les autres à l'embouchure de la Punaruu. Polynésie 1ère s'est rendue sur place.

Teanani est désespérée. Depuis quelques jours, la fillette ne peut plus se baigner dans la rivière de la Punaruu. "On ne peut pas se baigner là car il y a des poissons morts, ça sent mauvais et l'eau est sale", confie Teanani qui n'est pas la seule à être attristée. Non loin, des jeunes restent sans voix devant cette scène de désolation. Les cadavres de einaa, de petites carangues, de nato ou même d'anguilles flottent à la surface aux abord de la rivière de la Punaruu.

Poissons morts à la Punaruu
©Polynésie 1ère / Abinera Tematahotoa

Certains riverains ont posté sur Facebook des images de ces poissons morts pour alerter la commune sur la situation. Les riverains attendent des autorités communales qu'elles trouvent des solutions au problème.


Arnold Tauirarii, un habitué des lieux, n’a aucune doute sur la cause de cette scène. "Je pense que c'est dû aux produits chimiques qu'il y a dans la zone industrielle, confie t-il, A l'époque, beaucoup de familles jouaient à l'intérieur mais de nos jours plus personnes n'y va car la pollution a vraiment augmenté".

Poissons morts à la Punaruu
©Polynésie 1ère / Abinera Tematahotoa

Vivant dans le quartier Muriavai, Tehotu Tehuriataua est un pêcheur mais il hésite désormais à aller à la pêche. Depuis plusieurs semaines, une odeur nauséabonde s’est installée un peu partout dans le quartier. Pour lui, le plus important afin d'éviter tout risque est d'interdire la baignade aux enfants.

Interview


Si ces poissons morts créent un paysage de désolation et surtout inquiètent, ils font le bonheur des oiseaux qui viennent par dizaine profiter du festin.


Scène identitique à Mahina


Ces images ne sont malheureusement pas les seules à tourner sur internet. En effet, d'autres cadavres de poissons gisant dans l'eau à la Pointe Vénus ont également circulé sur Facebook. Plusieurs dizaines de poissons, voire même plus d’une centaine, ont également été retrouvés morts du côté du petit étang de la pointe Vénus à Mahina.


Ce sont des touristes et des riverains qui l’ont signalé aux autorités et sur les réseaux sociaux notamment. Pour l'heure, aucune explication n'a été fournie quant à l’origine de ces possibles intoxications.
Publicité