Miss France 2020 : une élection sous le signe de la Covid-19

miss tahiti
Clémence Botino, Miss Gualoupe 2019, Miss France 2020
©AFP
En décembre, la Guadeloupéenne Clémence Botino mettra fin à son année de Miss France et verra une nouvelle jeune femme lui succéder. Elles sont généralement trente à espérer décrocher l’écharpe et la couronne. Mais cette année, Covid-19 oblige, l’élection s’annonce particulière.
Pour accéder à Miss France, il faut d'abord passer les élections régionales. Elles débutent en Corse et se termineront avec Miss Réunion. Mais en raison de la crise sanitaire et des mesures de distanciation sociale, ces élections sont bouleversées. Certaines se feront en petits comités et un système de vote en ligne pourrait être mis en place. A Tahiti, elle a été annulée, il n'y aura donc pas de miss Tahiti 2020.

Par ailleurs, six cérémonies n'ont pas encore été fixées. Parmi elles, Miss Guadeloupe, Miss Guyane ou encore Miss Nouvelle-Calédonie. En revanche, des dates ont été arrêtées pour Miss Mayotte, élection qui aura lieu le 29 août, Miss Martinique le 03 octobre, et Miss Réunion, le 31 octobre.
 

Explications

Les Outre-mer en continu
Accéder au live