Mission : scène de violence entre des jeunes et la police

violence tahiti
violence mission
©Facebook
Dans la soirée de samedi 25 septembre, une intervention de la DSP et de la police municipale dans un quartier de la Mission pour tapage nocturne dégénère et se termine par un pugilat de jeunes contre les autorités.

Samedi soir, la DSP et la police municipale interviennent dans un quartier de la Mission pour tapage nocturne. Une intervention qui fait suite à l'appel d'un voisin. Une vingtaine de jeunes y faisaient effectivement la fête malgré le couvre-feu en vigueur. 

Très vite, la situation dégénère, un rapport musclé entre les deux camps a lieu. Selon certains habitants, témoins de la scène, la police aurait privilégié la bombe lacrymogène au dialogue. Une jeune fille en aurait fait les frais et aurait été touchée au niveau des yeux. Résultat : son père voulant la défendre aurait été menotté et embarqué de force par les autorités.

Deux voitures de DSP et de la police municipale ont été caillassées par des jeunes du quartier. C'est cette video qui est diffusée depuis samedi soir sur le réseau social Facebook.

 

 

Scène de violence à la Mission

 

Une plainte a été déposée par la police pour "dégradation de matériels d'utilité publique". Selon le Haut-commissaire, aucun fonctionnaire n'a été blessé grâce aux renforts rapidement dépêchés par la DSP. Le Haut-commissaire condamne très fermement "ces comportements inadmissibles" et apporte son soutien aux forces de l'ordre qui doivent intervenir dans des conditions difficiles et parfois dangereuses. 

Par ailleurs, il prévient : ces faits qui provoquent l'émotion de la population ne resteront pas impunis et des investigations sont actuellement en cours et feront l'objet des suites appropriées.

 

voiture DSP
©Polynésie la 1ère