polynésie
info locale

Moerani Marlier : « j’assume les faits qui me sont reprochés »

trafic de drogue tahiti
Moerani Marlier : « j’assume les faits qui me sont reprochés »
Moerani Marlier : « j’assume les faits qui me sont reprochés » ©Polynesie La1ere
Deuxième jour du procès pour trafic d’ice.
 
Au deuxième jour du procès portant sur un trafic de méthamphétamine entre les Etats Unis et la Polynésie française, quatre prévenus se sont succédés à la barre. Parmi eux le principal suspect, Moerani Marlier, qui déclare assumer les faits qui lui sont reprochés. Il reconnait avoir importé à quatre reprises des quantités de drogue variant de 60 à 450 grammes depuis Hawaii et Los Angeles. L’argent de la revente lui permettait de vivre grand train. Pour ces faits, le procureur de la République a requis à son encontre cinq ans d’emprisonnement et une amende douanière de 80 millions cfp.
 
Moerani Marlier : « j’assume les faits qui me sont reprochés »
Moerani Marlier : « j’assume les faits qui me sont reprochés »
Publicité