Municipales : la course chez les imprimeurs du Fenua

élections tahiti
Impression tracts électoraux
Les tracts électoraux fraîchement sortis de l'imprimante, dimanche 1er mars. ©Jérôme Lee
Les listes viennent à peine d'être validées par le Haut-Commissariat, mais l'ensemble des bulletins de vote, professions de foi et affiches doit être imprimé d'ici mercredi. Le compte à rebours est lancé chez les imprimeurs polynésiens.
Pas une minute à perdre. Au lendemain de la publication des listes électorales par le Haut-Commissariat, les imprimeurs se sont déjà mis au travail pour préparer le matériel électoral. Bulletin de vote, professions de foi et affiches devront être disponibles dès mercredi midi pour être mis sous pli et envoyés par courrier dans toutes les communes de Polynésie.

Deux jours après la clôture du dépôt des listes, jeudi 27 février, le Haut-Commissariat avait publié samedi l'arrêté fixant les listes de candidats pour le premier tour des élections municipales en Polynésie française du dimanche 15 mars 2020. 143 listes et 581 candidatures individuelles (dans les communes de moins de 1000 habitants) avaient été validées.

Face à l'ampleur de la tâche, l'un de ces imprimeurs va même travailler 24h/24 pendant trois jours ! Spécificité polynésienne, ce matériel électoral est coloré, tandis qu'en métropole le noir et blanc est de rigueur pour toutes les listes. Et c'est le vert qui a les faveurs des candidats.

Thierry Stampfler et Jérôme Lee se sont rendus dans deux des trois entreprises chargées de l'impression.
 
©polynesie
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live