Naufrage Tahiti Nui 4 : le tribunal administratif examine le recours de Puputauki

justice tahiti
tribunal administratif
Ce mardi 3 décembre, le tribunal administratif a examiné le recours de Rere Puputauki. L’ancien patron du GIP et chef de la flottille administrative demandait l’annulation de la décision du Pays de rembourser les sommes payées aux familles des victimes du naufrage du Tahiti Nui 4.
Le naufrage, qui a eu lieu le 2 septembre 2003, avait fait sept morts. En 2010, Léonard "Rere" Puputauki avait été condamné par la cour d'appel à quatre années de prison dont deux fermes. La flottille administrative étant un service du Pays, à ce titre, le territoire en sa qualité d'employeur a versé plus de 25 millions de Fcfp au fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et autres infractions. Une somme destinée à indemniser les proches des victimes.

Le Pays a payé puis demandé à son chef de service de rembourser. Ce que s'est refusé à faire Rere Puputauki estimant que le naufrage était intervenu dans le cadre de ses fonctions. Ce mardi, le rapporteur du tribunal administratif est allé dans le même sens que Rere Puputauki. Le tribunal administratif rendra sa décision dans une quinzaine de jours. 
 

Explications

Les Outre-mer en continu
Accéder au live