Navire Taïwanais échoué à Arutua : « il sera retiré avant la fin de l'année »

pollution tahiti
navire Arutua
©Polynésie la 1ère

Selon le maire d'Arutua, le ministre de l'environnement aurait assuré que le navire serait retiré avant la fin d'année. Une action en justice a également été intentée par la commune et l'association « Arutua ».  

Le 21 mars 2020, un navire taiwanais s'échouait sur le récif d’Arutua aux Tuamotu. Un an après, l’épave du navire est toujours dressée sur la barrière récifale dans une zone de pêche pourtant protégée par le rahui. Malgré plusieurs tentatives auprès du tribunal de Papeete et des services du Pays, il y a comme un sentiment de fatalité de la population d’Arutua qui réclame toujours haut et fort le retrait du navire.

Le maire de l’île, Reupena Taputuarai, est actuellement à Tahiti. Il multiplie les rendez-vous pour trouver une solution, cependant l'affaire est entre les mains de la justice.  "Il faut attendre la décision", a-t-il confié à Ia rédaction de Polynésie la première. L’armateur a été condamné, mais du côté de la commune, avec l’association « Arutua » nous avons fait appel à des avocats pour intenter conjointement une action en justice. 

Selon le maire, le ministre de l'environnement s'est voulu rassurant, précisant que le navire serait extrait du récif avant la fin de l'année. Le Shen Gang Shun s'est échoué dans une zone de rahui, posant la question de la nocivité pour la faune qui s'y trouve et donc pour la population.