Nicole Sanquer présente plusieurs dossiers à Ericka Bareigts

sport tahiti
Nicole Sanquer
©La Présidence
Nicole Sanquer-Fareata a été reçue, ce mercredi 25 janvier à Paris, par la ministre des Outremers, Ericka Bareigts. Plusieurs dossiers ont été évoqués lors de cette rencontre : le cofinancement Etat/Pays de deux chantiers de construction et le plan de formation pour océaniser les cadres.
Au centre de cet échange entre ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, en charge de l’enseignement supérieur, et de la ministre des Outremers, le cofinancement Etat/Pays de deux chantiers de construction de structures sportives à Hitia'a et Papara. Le premier concerne un complexe sportif, dont les travaux devraient commencer en mai ou juin 2017, le second un centre technique de surf et de Beach Soccer à Papara, plus précisément à Taharuu. La construction devrait intervenir au cours du premier semestre de cette année.

Nicole Sanquer-Fareata a souhaité leur inscription au Fonds Exceptionnel d’Investissement (FEI). Ce fonds, doté d’une enveloppe annuelle de dix millions d’euros, soit plus de 1 milliard de fcp, est destiné à aider les territoires d’Outremers à financer une mise aux normes, voire une construction d’infrastructures sportives. Ce plan de financement s’étale sur quatre ans.

"Océaniser les cadres"


Nicole Sanquer-Fareata a souhaité également formaliser la possibilité pour les cadres "Jeunesse et sport" polynésiens de s’inscrire au plan de formation national : "C’est pour nous une opportunité de former et océaniser nos cadres", a assuré la ministre, avec pour objectif leur permettre de suivre des formations en métropole.
 
Lors de sa mission à Paris, la ministre de l’Education va, de surcroît auditionner, durant quatre jours, une quarantaine de candidats à des postes de chef d’établissement ou chef d’établissement adjoint. Pour la rentrée scolaire, vingt postes sont ouverts en Polynésie française. Cette étape fait suite à celle des mutations internes menées en ce tout début d’année