Non-respect du couvre-feu ou de port du masque, les verbalisations tombent

coronavirus tahiti
verbalisations covid
©polynesie.la1ère
Dans un communiqué le haut-commissariat dresse le bilan des verbalisations du week-end. Il annonce que cinq établissements ont été mis en demeure pour non-respect des mesures d’interdiction de danse et 17 personnes verbalisées pour non port du masque.
 
COMMUNIQUE DU HAUT-COMMISSARIAT

Opérations de contrôle du respect des mesures sanitaires et réglementaires menées pendant le week-end du 06 au 08 novembre 2020.

Dans le cadre de la gestion de l’épidémie sanitaire et de la protection de la population, les services de l’Etat, en lien avec le Pays et les communes, poursuivent leur mobilisation pour s’assurer du respect du dispositif sanitaire renforcé.

Durant le week-end du 06 au 08 novembre 2020, cinq établissements contrôlés par la police Nationale ont reçu une mise en demeure pour non-respect de l’interdiction de l’activité de danse et 2 verbalisations pour non-respect du port du masque. 3 verbalisations pour non port du masque sur la voie publique ont été relevées.
A Tahiti et Moorea, les forces de l’ordre ont verbalisé 17 personnes qui circulaient en dehors des heures de couvre-feu.
Depuis le 24 octobre 2020, 14 rassemblements de plus de 6 personnes ont été recensés sur la voie publique ou dans un lieu public.
Le week-end dernier, les gendarmes sont intervenus pour convoquer les organisateurs de concours de pétanque sur les communes de Taiarapu Est, de Taravao et de Mahina.

Face à ce constat, le Haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN, appelle au sens des responsabilités de chacun des acteurs publics et privés du territoire pour que les mesures sanitaires et règlementaires puissent porter pleinement leurs effets.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live