Nouvelles perquisitions dans l'affaire de la vaisselle de la présidence

justice tahiti
Après la vaisselle, Gaston Flosse entendu dans l'affaire des écoutes
©Polynésie 1ère
Selon nos confrères de Radio 1, de nouvelles perquisitions ont eu lieu, hier, dans l'affaire de la vaisselle de la présidence.
Hier, mardi 16 décembre, des policiers de la DSP se sont rendus à l’Assemblée et au domicile de Gaston Flosse à Erima. Des perquisitions qui ont été réalisées dans le cadre de l'enquête sur la vaisselle et l'argenterie de la présidence.

A la demande du parquet, une première perquisition avait déjà eu lieu au domicile du vieux lion. De l’argenterie, de la vaisselle et des pièces en cristal  provenant de la présidence et d'une valeur de 4 millions de francs, avaient été retrouvées. Après 48h de garde à vue, Pascale Haiti, la compagne de Gaston Flosse, a été mise en examen pour détournement de biens publics. Entendu à son tour, l'ex-président du Pays a été mis en examen pour complicité et recel de détournement de biens publics.

L’avocat de Gaston Flosse a demandé la levée du contrôle judiciaire lui interdisant de se rendre à l’Assemblée. Il va aussi demander l’annulation de sa mise en examen.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live