Novembre Jaune de l'endométriose : les vahine témoignent sur cette maladie méconnue

santé tahiti
61b11ec0dfd67_265601697-584877696078209-2781152073472595374-n.png
Novembre Jaune de l'endométriose : les vahine témoignent sur cette maladie méconnue ©Polynésie la 1ère
Après octobre rose, c'est au tour de Novembre jaune pour faire connaître l’endométriose. Des vahine racontent leur quotidien, leur souffrance, leur fatigue, l’incompréhension des proches, de la famille voire des médecins et surtout leur long cheminement avant le diagnostic.

Environ une femme sur dix souffre d'endométriose.  Elle n'est ni connue ni reconnue et pourtant cette maladie handicape des vies, brise des vies chaque jour, prive des femmes de vie sociale, de vie de famille, de donner la vie.

Le ruban jaune est un symbole de la lutte contre l'endométriose ainsi que les cancers des os.

L'endométriose touche entre 1,5 et 3 millions de femmes en France. Pourtant elle reste inconnue du grand public. 

A travers des témoignages, des vahine lèvent le voile sur l'endométriose, une maladie "tabu" dont on n’entend pas parler mais qui touche 10% à 20% des femmes.

Témoignage ©Polynésie la 1ère

Témoignage de femme

©Polynésie la 1ère