Coronavirus: la Papara pro annulée

coronavirus papara
Papara pro
La police a bouclé pendant quelques heures le périmètre de la Papara pro, dans l'attente de contrôles sanitaires qui n'ont finalement pas eu lieu. ©HYK
La compétition a été arrêtée ce jeudi, et ne reprendra pas demain. La World Surf League a annoncé l'annulation de toutes les épreuves prévues au mois de mars par mesure de précaution, en raison de l'épidémie de coronavirus.
La Papara pro, qui avait débuté le 10 mars et devait prendre fin demain, est prématurément arrêtée. La World Surf League a annoncé ce jeudi dans un tweet l'annulation de tous ses événements en cours et à venir au mois de mars. Ce qui met donc fin à la compétition sur la côte Ouest de Tahiti. 

"Par mesure de précaution et pour la sécurité de nos athlètes, de nos fans et du staff, la WSL a décidé d'annuler tous les événements du mois de mars, ce qui comprend l'ouverture du 2020 championship Tour sur la Gold Coast australienne."

  "Nous n'avons pas pris cette décision a la légère, nous sommes conscients de son impact sur la communauté du surf, a déclaré le président de la WSL, Erik Logan, (mais) nous sommes en contact rapproché avec nos athlètes et nous pensons vraiment que c'est cela que nous devons faire". 

L'avant-dernière journée de la Papara pro avait déjà été fortement perturbée par des rumeurs de contamination parmi les surfeurs, certains ayant voyagé samedi dernier sur le même vol que Maina Sage, la député de Polynésie et première malade du coronavirus sur le territoire. 
 
Papara pro
Les surfeurs à l'arrêt attendent le feu vert des autorités, jeudi 12 mars 2020. ©HYK

La compétition avait même été arrêtée en milieu de matinée sur décision des autorités locales, et les participants confinés sur place par la police municipale, jusqu'à 14H où ils avaient finalement pu repartir, sans aucun contrôle sanitaire des autorités. Le ministre de la santé a affirmé qu'il n'existait pas de cas suspect parmi les participants à la Papara pro. 

Chez les femmes, la compétition avait pu arriver à son terme. C'est la Hawaiienne Bettylou Sakura Johnson qui l'a emporté. 
 
Papara pro
Victoire chez les femmes de la hawaiienne Bettylou Sakura Johnson. ©HYK
Les surfeurs hawaiiens présents à Papara seront rapatriés samedi soir par le vol d’Hawaiian Airlines.
 
Coronavirus la Papara pro annulée
Les Outre-mer en continu
Accéder au live