Le miraculé de la covid

coronavirus papara
le miraculé de la covid
©polynesie.la1ere
Il est le seul patient polynésien à avoir été hospitalisé longuement pour la covid-19. Après un mois et demi de soins il est finalement rentré chez lui depuis le 13 mai et se porte bien. Rencontre.
 
C’est un monsieur de 71 ans, bon pied, bon œil même si ce n’est pas encore la forme des grands jours. Eloi Nehemia Anau peut enfin fouler le sol de sa maison après 6 semaines passées à l’hôpital dont une bonne partie en réanimation.  

C’était très difficile pour nous depuis le début jusqu'à la sortie. Il est quand même resté 2 semaines et demi dans le coma – Tatiana Terei, petite fille de Eloi

Il a frôlé la mort en réanimation. Ça a été très dur pour la famille. Il a fallu attendre 3 semaines avant un début d’amélioration.
 

« Beaucoup de gens nous critiquaient et ça a été très dur »


Dans les premières semaines, l’état de santé de Eloi ne cessait de se dégrader. Pour la famille il a fallu endurer en plus la méfiance et les calomnies.

Les gens racontaient des choses qui n’étaient même pas vraies […] c’est ça qui nous a rendu fort et soudés – Tatiana Terei, petite fille de Eloi

le miraculé de la covid
Eloi entouré de sa femme et sa petite-fille ©polynesie.la1ere
 

Retour à la maison avec une nouvelle pathologie


Depuis qu’Eloi a regagné son domicile à Papara, il se déplace avec sa bouteille d’oxygène.
Aujourd’hui il a plus de médicaments à prendre. Avant il n’avait que la goutte et maintenant il souffre de problèmes respiratoires car ses poumons ont étés touchés. Il a perdu beaucoup de poids, il lui faut encore reprendre des forces mais le soutien de sa famille devrait l’y aider.
 
Le miraculé de la covid