36 personnes reçoivent la nationalité française

société papeete
36 nouveaux citoyens
©HC
Trente six personnes originaires de vingt trois pays ont été accueillies dans la citoyenneté française mardi 3 décembre au Haut Commissariat. 
La cérémonie s'est déroulée au haut Commissariat en présence de Dominique Sorain et de Michel Buillard, maire de Papeete.

A l'occasion de l'accueil dans la citoyenneté française de 36 personnes originaires de 23 pays, le Haut-commissaire a salué leur choix d’intégrer la communauté nationale française, un choix intime, guidé par des convictions très personnelles.

Quelles que soient les raisons pour lesquelles ils ont choisi de devenir Français, ils ont tous en commun cette évidence : partager les valeurs que la France porte à travers le monde.

Dominique Sorain a rappelé que devenir un citoyen français donne des droits mais également des devoirs et des obligations, tels que de maîtriser la langue française et de partager la culture et les enjeux de la Nation.

En Polynésie française, la nationalité française peut principalement être acquise :
 
  • par déclaration pour les conjoints de Français : pour bénéficier de cette procédure, le ressortissant étranger doit être marié à un ressortissant français depuis au moins 4 ans et justifier d’une communauté de vie affective et matérielle et d’une connaissance suffisante de la langue française.
 
  • par décret du Premier Ministre, sur proposition du Ministre chargé des naturalisations : cette procédure est ouverte à toute personne étrangère majeure possédant un titre de séjour qui réside en France de manière habituelle et continue  depuis 5 ans. Dans le cadre de la procédure d’instruction de la demande, les services administratifs vérifient que la personne est bien intégrée dans la société française, notamment par une connaissance suffisante de la langue, de l’histoire, de la culture et de la société française, des droits et devoirs conférés par la nationalité française, ainsi que par l’adhésion aux principes et valeurs essentiels de la République française.  
 
  • par déclaration pour les ascendants de Français : pour bénéficier de cette procédure, le ressortissant étranger doit être âgé de 65 ans au moins et résider régulièrement et habituellement en France depuis au moins vingt-cinq ans, avoir un descendant direct de nationalité française.
Le discours de Dominique Sorain

Discours du Haut Commissaire

36 nouveaux citoyens
©HC

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live