Floralies au marché de Papeete : des fleurs en veux-tu, en voilà !

agriculture papeete
Floralies marché
©Polynésie la 1ère
Les ventes de fleurs marchent bien. Surtout après cette épidémie de covid qui a emporté près de 400 personnes en l'espace de 2 mois. A la veille de la toussaint, beaucoup de gens viennent acheter des fleurs au marché de Papeete pour honorer leurs morts.

C'est l'effervescence au marché de Papeete. Les vendeuses de fleurs ne savent plus où donner de la tête. Normal, c'est bientôt la Toussaint et pour honorer leurs défunts, les familles n'hésitent pas à acheter de jolis bouquets qu'elles déposeront sur les tombes.

Floralies marché
©Polynésie la 1ère

 

En cette période, les affaires tournent plutôt bien. "Exceptionnellement, les ventes ont doublé. Depuis une semaine, les préparatifs vont bon train. On a tellement de commandes ! Les gens demandent des fleurs parce que le marché était fermé pendant le confinement", explique Diane, qui fait des compositions spécialement pour le marché. Avec toutes sortes de fleurs : anthurium, rose, oiseau de paradis, gerbera...

Micro-trottoir

 

De beaux bouquets qui ont un coût, variable seon les fleurs. "2 500, 3 000, 5 000 ou 6 000 cfp", explique une vendeuse. 

Des prix que ne sont pas prêtes de payer certaines clientes qui achètent les fleurs et préparent elles-mêmes leurs compositions. "Cela revient moins cher de faire moi-même les bouquets", dit l'une d'elles.

Floralies marché
©Polynésie la 1ère

 

Et faute de opuhi depuis quelques années, des clientes se tournent maintenant vers des fleurs exotiques ou bien des orchidées 100 % locales. "Tout vient d'ici", assure une vendeuse.

Floralies marché
©Polynésie la 1ère