Il pointe un pistolet « airsoft » pour se faire rembourser la passe

faits divers papeete
Recourir aux services d’une prostituée constitue désormais un délit
Recourir aux services d’une prostituée constitue désormais un délit ©Polynesie1ere
Plusieurs faits divers se sont produits ce week-end à Papeete. Parmi les trois dossiers, une histoire cocasse entre une prostituée et son client.

La DSP a reçu un appel samedi soir, dénonçant un homme en voiture qui détenait une arme. Il l’aurait pointé sur plusieurs personnes mais pour une histoire bien précise et assez ahurissante. En fait, cet homme était en voiture et était allé chercher une prostituée dans les rues de Papeete. Il a payé la prestation au proxénète avant d’embarquer la femme. Mais cette dernière s’est ravisée au moment de l’acte sexuel et lui a demandé de la ramener. De retour à l’endroit initial, il réclame l’argent versé en amont mais reçoit en retour des menaces du « mac » et de son ami gros bras. Pris de panique, il pointe un pistolet « airsoft » qui effraye les agresseurs. Ce sont ces derniers qui avertiront la police.

Autre fait divers, un touriste américain de 51 ans s’est fait agresser à Papeete. Il s’est fait voler son sac avec ses papiers et de l’argent. Après avoir signalé l’agression et le vol, la police interpelle quatre individus, deux majeurs et deux mineurs, à Faa’a. Le principal mis en cause, mineur, sera jugé devant le tribunal pour enfants.

Une tentative de vol a aussi été constatée à la sortie d’un restaurant aux alentours de la mairie de la capitale samedi. Complètement ivre, le mis en cause a volé une casquette en utilisant la force. Il est défavorablement connu des services de police et comparaîtra prochainement.