Les commerces se réorganisent

coronavirus papeete
Commerce
©Pol.1
Depuis l’annonce du confinement, les commerces non essentiels sont autorisés à vendre mais ne peuvent plus accueillir de client dans leur magasin. L’achat en ligne et la livraison restent les meilleures solutions. Les commerces concernés se réorganisent.

Les clients doivent s’adapter pour continuer à acheter. Un nouveau mode de consommation pour certains : il faut désormais commander en ligne. Pour la gérante d’un magasin de meubles, cette méthode ralentit l’achat des clients :

En général les gens ont besoin de voir le meuble, de l’essayer, ils ont des idées précises. Là, sur internet, ils ont ce petit frein qui les empêche d’acheter. 

Pamela AYO - Responsable Fare Discount


Les magasins de vente de matériel de construction s’en sortent un peu mieux malgré une baisse de fréquentation. Les enseignes de bricolage sont ouvertes pour le plus grand plaisir des confinés :

Cela nous permet de bricoler sinon on restera à la maison à ne rien faire. 

Firmin FLORES - client


Les protocoles sanitaires sont respectés. L'accent est mis sur la désinfection régulière de tous les magasins, assure Jérome Aspart, Directeur des enseignes ACE : « on fait venir une société deux fois par jour pour désinfecter les caddies, les comptoirs, les caisses et toutes les parties communes pour protéger nos équipes et nos clients. » 

Regardez le reportage de Shiquita Teiva Darrouzes, Marcel Bonno :